DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Spiritualité » Discours » Vassula au Mans, France 1999  »

Vassula au Mans, France 1999

Samedi 16 octobre 1999, Vassula était au Mans, en France. Ce jour était providentiel : c'est la fête liturgique de Sainte Marguerite-Marie Alacoque (Verosvres, 1647 — Paray-le-Monial, 1690) ; c'est également l'anniversaire de l'élection pontificale du Pape Jean Paul II. Ainsi, ce jour-là, le Sacré Coeur de Jésus unissait en quelque sorte deux de Ses messagères : Sainte Marguerite-Marie et Vassula.

Venues de toute la France et même des pays les plus lointains – Bénin, Togo, Antilles, Madagascar, Viêt-nam, Ile de la Réunion –, 1400 personnes emplissaient dès 14h30 le Palais des Congrès. Après un accueil chaleureux, André Roueil laissait la parole au Père Théophile, qui salua d'abord en malgache les personnes venues de Madagascar, puis nous parla du prophétisme actuel. La parole fut ensuite donnée à Vassula, qui s'exprima entièrement en français et dont voici le témoignage :

Ce soir, j'ai choisi des messages qui concernent le Coeur de Jésus, puisque c'est du Sacré Coeur que je vais vous parler aujourd'hui. J'ai choisi ce qui est le coeur du Sacré Coeur, donc les messages qui décrivent comment est le Coeur de Dieu. Comme les lecteurs de la Vraie Vie en Dieu le savent, ces messages couvrent plusieurs sujets ; ce n'est pas uniquement l'introduction ou la présentation du Sacré Coeur.

Il y a d'autres messages – je peux dire des pages entières – qui nous instruisent sur l'Esprit Saint, la troisième Personne divine de la Sainte Trinité. C'est parce que nous ne connaissons pas bien l'Esprit Saint ; nous Le connaissons très peu. Alors, Jésus nous donne des enseignements ; c'est même l'Esprit Saint qui parle. Il y a des personnes (et ce sont des personnes qui suivent l'Eglise et qui sont pratiquantes) qui me disent parfois ‘mais l'Esprit Saint, est-ce une personne ou un symbole, ou une colombe ? qu'est-ce que c'est ?’

Le Seigneur nous connaît et, actuellement, nous vivons dans cette apostasie (et il ne faut pas s'étonner qu'il y ait des réactions négatives) ; et comme Jésus dit dans de nombreux messages : "Ecclesia revivra". Ecclesia est un mot grec qui veut dire "Eglise" ; cela donne beaucoup d'espoir parce que Ecclesia  l'Eglise – revivra. Tout au début, le Seigneur m'a demandé des choses qui me paraissaient être des montagnes devant moi car – pour ceux qui ne me connaissent pas – je ne pratiquais pas, je n'ai jamais suivi de catéchisme, je ne connaissais rien. Tous les enseignements qui sont dans la Vraie Vie en Dieu m'ont été donnés en moi, par la Voix de Dieu, donc en locutions ou, parfois, plus tard, j'ai reçu des lumières projetées dans mon intellect : la pensée de Dieu, ce qu'Il voulait me faire écrire, sans paroles prononcées ; mais je comprenais ce qu'Il voulait dire, alors je l'écrivais.

Mais j'aimerais d'abord vous dire ce qui s'est passé dernièrement lors de mes voyages. Il y a deux mois, j'ai été invitée au Japon. Ce n'était pas la première fois que j'allais au Japon ; c'était la troisième fois ; mais ce qui est étonnant et différent des autres invitations, c'est que celle-ci venait cette fois de Hiroshima – là où a explosé la bombe atomique –, et elle provenait de moines bouddhistes qui voulaient écouter le témoignage d'une chrétienne. Ils désiraient en savoir plus sur Jésus et Marie. J'ai été étonnée de cette invitation mais j'ai pensé qu'ils désiraient savoir plus sur la Paix, l'Unité de Dieu qui maintenant nous appelle. Je suis allée à Hiroshima, et il y avait plusieurs chrétiens catholiques, il y avait même un évêque, et trois moines bouddhistes, dont le supérieur, appelé bonze, qui m'a accueillie, ainsi que plusieurs bouddhistes laïcs. Je ne savais pas que les moines bouddhistes japonais peuvent se marier ; on m'a dit que leurs épouses lisent la Vraie Vie en Dieu. A l'hôtel, dans ma chambre, j'ai ouvert un petit cahier de la Vraie Vie en Dieu et je suis tombée sur ces paroles :

"Même les étrangers, même ceux-là ont écouté Ma Voix et compris Mes Paroles." (20 septembre 1989)

Lorsque nous lisons la Vraie Vie en Dieu, le Seigneur donne beaucoup de prophéties, c'est-à-dire que le Seigneur dit des choses mais on ne le comprend pas tout de suite et, plus tard, en relisant – avec tout ce qui s'est passé durant ces presque quatorze ans maintenant – on voit que tout ce qu'Il a dit s'est réalisé. Il m'a fait comprendre que même des gens qui n'ont jamais su qui est le Christ, qui ne sont donc pas Chrétiens, voudront, à notre époque écouter Sa Parole. Et là, qui agit ? C'est l'Esprit Saint. C'est l'Esprit Saint qui oeuvre actuellement, et l'on parle d'une Nouvelle Pentecôte, d'une Deuxième Pentecôte.

Il ne faut pas attendre le jour de cette Nouvelle Pentecôte, parce qu'elle a déjà commencé. Dieu parle très fort avec des symboles qui sont très forts. Même dans la Sainte Ecriture, quand il y a des expressions comme ‘les étoiles vont tomber sur la terre’, etc., ce sont les expressions de Dieu. J'ai compris que les expressions de Dieu ne se réalisent pas matériellement ; c'est-à-dire que la prophétie peut se passer devant vous sans que vous vous en aperceviez, parce que la chose qui se passe est presque naturelle. Par exemple, le Seigneur parle de cette Deuxième Pentecôte et de la nouvelle époque qui va venir qui sera pleine de l'Esprit Saint, et qu'il y aura le feu purificateur. Je ne comprenais pas tout-à-fait comment cela allait se passer. Est-ce que ce sera un jour de Deuxième Pentecôte, où tout le monde, simultanément, parlera et chantera en langues et va prophétiser ? Au fond, qu'est-ce que cette Deuxième Pentecôte dont même le Pape Jean XXIII a beaucoup prié pour la venue, afin de renouveler l'Eglise ?

Finalement – seulement quand Dieu l'a voulu – c'est au moment où je témoignais en français devant une caméra de télévision que, d'un seul coup, la lumière m'a été donnée pour comprendre ce qu'est la Deuxième Pentecôte. Lorsque cela vient de Dieu, j'ai envie de sauter de joie, tant c'est extraordinaire. Je sens cette joie : voilà c'est cela. Ce n'est pas moi qui découvre, c'est Dieu qui me dévoile la chose. Alors, j'ai compris que la Deuxième Pentecôte a déjà commencé depuis quelques années. La Deuxième Pentecôte est individuelle. Par exemple, une personne morte spirituellement depuis des années ; vous pensez que c'est sans espoir, qu'elle ne va jamais retrouver Dieu et qu'elle ne s'intéresse pas du tout au spirituel ; tout-à-coup, que se passe-t-il ? C'est l'Esprit Saint : elle entend une parole ou bien elle lit une phrase ; c'est l'Esprit Saint qui la soulève et la ressuscite spirituellement.

Comment voit-on la différence entre une personne qui pratique, qui a toujours été pratiquante et fidèle, et cette personne qui est ranimée par l'Esprit Saint ? C'est que ces personnes qui sont ranimées de nos jours, sont pleines du Feu ardent de l'Esprit Saint. Elles deviennent des témoins et sont zélées pour Dieu ; elles ne font que témoigner et mettent Dieu avant tout autre chose. C'est comme si ce sont de nouvelles personnes et ce Feu demeure toujours, c'est-à-dire qu'Il est en elles, ardent, et elles sont des témoins et deviennent des apôtres des derniers temps. Comme je voyage beaucoup, je vois partout cette ferveur. Quand on découvre Dieu, c'est la Nouvelle Pentecôte, c'est la Deuxième Pentecôte individuelle, en chacun.

Et cela se multiplie, et cela atteint maintenant jusqu'aux bouddhistes. Au Bangladesh où je suis allée récemment, il y avait 5'000 personnes à la réunion dont plus de la moitié était des Musulmans. Ils ont écouté ce Message divin, un appel d'Amour, un appel pour l'Unité, un appel pour la Réconciliation. C'est l'appel le plus fort dans la Vraie Vie en Dieu : la Réconciliation. Sans la réconciliation, il n'y a pas d'unité, et cela montre que l'amour manque. Mais Dieu, comme Il est tout miséricordieux, nous dit, à travers les messages de la Vraie Vie en Dieu, comment faire les premiers pas, comment obtenir cette réconciliation. C'est par le repentir, car lorsque l'on se repent, le fruit du repentir est l'amour et alors, avec l'amour, on peut tout faire, se réconcilier ; et l'on sait bien que tant que nous sommes divisés, cela n'est pas selon la pensée de Dieu, c'est contre la pensée de Dieu ; c'est le démon, le diviseur, qui nous tient divisés.

La réaction des bouddhistes a été extraordinaire. J'ai parlé de la Sainte Vierge, aussi des messages de la Sainte Vierge. J'ai parlé de Jésus, de Son Amour. J'ai parlé de la Sainte Trinité. J'ai tout dit, comme il le fallait et j'ai attendu leur réaction. Alors le bonze est venu vers moi et ce qu'il m'a dit sera dans le prochain journal d'information de la Vraie Vie en Dieu. Déjà les bouddhistes font un pas vers le christianisme pour découvrir la Trinité ; et donc cela a été un triomphe de Jésus au Japon, cette fois-ci, car si déjà eux acceptent les messages de la Vraie Vie en Dieu, acceptent la spiritualité trinitaire, il y a beaucoup d'espérance pour le Japon, et chaque fois que je vais au Japon, je trouve des personnes prêtes à se faire baptiser. C'était des païens, même pas des bouddhistes, et voilà qu'ils deviennent chrétiens. Il y a constamment des conversions vers le christianisme au Japon et cela grâce à l'Esprit Saint.

J'aimerais également vous dire un mot sur les étapes de la Vraie Vie en Dieu. C'est un appel à la réconciliation, à l'unité, pour se réconcilier dans la famille, dans les nations et également dans l'Eglise, l'Unité à laquelle le Christ appelle : unir Son Eglise. Mais, la Vraie Vie en Dieu, c'est aussi des enseignements sur l'Esprit Saint et également une révélation du Coeur de Marie, c'est-à-dire comment est Marie, comment est le Coeur de Marie.... c'est tout un enseignement sur Marie. Dans la Vraie Vie en Dieu, il y a aussi des messages graves et même tristes sur la condition dans laquelle se trouve actuellement l'Eglise. Mais lorsque Dieu parle – il faut toujours savoir cela – lorsque Dieu parle, Il dit les choses qu'Il nous reproche (parce que l'on peut dire que l'on est pas vraiment parfait) mais comme Il est Père, Il reproche avec amour et lorsque Dieu parle, Il finit toujours avec un ton d'espérance, d'espoir. Il ne va jamais nous écraser. Il ne va jamais nous mener au désespoir. C'est pour cela que Dieu nous dit tout ce qui est grave, mais finalement Il dit quelque chose qui nous maintient vers le haut, dans l'espérance. Dieu soulève l'âme, Il n'écrase jamais l'âme et c'est là que l'on peut reconnaître Dieu, Son Amour, Son Sublime Amour. S'Il intervient, ce n'est pas pour mon intérêt personnel mais pour l'intérêt de l'Eglise, de tout le monde. Nous sommes l'Eglise et c'est pour le bénéfice de l'Eglise que Dieu parle.

J'aimerais maintenant dire une prière avant de vous donner quelques passages du Divin Appel que j'appelle Appel Nuptial, parce que le Coeur de Dieu, c'est la chambre nuptiale que nous tous devons atteindre et pénétrer.

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Dans Ta grande condescendance, Tu nous as chanté de nous réjouir ;
comme un époux qui prépare un banquet pour son épouse,
Amant de l'humanité, Tu as préparé pour nous tous un banquet royal
afin que nous puissions tous festoyer de la générosité de Ta Maison.

Tu nous as donné à boire de Ton Fleuve de plaisir
car avec Toi, mon Seigneur, se trouve la Fontaine de la Vie ;
fais que notre âme, comme une biche à la recherche d'un ruisseau,
ait soif pour le Dieu de Vie,
le Dieu d'Espérance,
le Dieu de Consolation.

Que notre âme maintenant goûte Ta Douceur
qui nous discipline en S'adressant à nous
de la manière la plus délicieuse.
Amen

(22 juin 1998)

Quand j'étais au Japon à Tokyo, dans l'université Sofia, il y a un professeur, un père jésuite, le père Valera. C'est un théologien de haut niveau et parfois, quand il parle, je ne comprends rien. C'est un langage qui me dépasse, peut-être un peu technique, et que j'ai de la peine à comprendre et je lui demande de m'expliquer plus simplement ce qu'il veut dire ; alors, il répète. Une fois il m'a dit que c'est extraordinaire, ce qu'il a découvert dans la Vraie Vie en Dieu. Je lui ai demandé qu'est-ce qu'il avait découvert. Il m'a répondu : "la Lectura Divina que nous avons perdue". Alors je lui ai demandé : "qu'est-ce que la Lectura Divina ?" Il m'a dit que dans le temps, l'Eglise catholique apprenait à comprendre la Bible non pas en lisant un passage et en analysant ce qu'on avait lu, mais en prenant différents passages et en les mettant ensemble pour constituer une explication.

Et si vous lisez la Vraie Vie en Dieu, Jésus nous enseigne par exemple sur l'apostasie. Les gens me demandent comment j'obtiens les messages. Jésus veut toujours que j'aie la Bible à côté de moi, parce qu'Il m'indique des passages à faire comprendre et parfois à recopier dans la Vraie Vie en Dieu, parce qu'Il explique les passages. Alors cela se fait tellement vite ; Il ne me dit pas par exemple : "ouvre la Bible au chapitre Ezéchiel 28.1". Non, Il ne perd pas Son temps comme cela. Il me dit : "ouvre la Bible." Alors, confiance totale, aveugle ; j'ouvre la Bible au hasard et Il dit : "écris." Alors c'est exactement là où il fallait ouvrir la Bible. Il va vite comme cela et j'écris. Il me dit : "arrête, maintenant ; maintenant c'est Moi qui dicte" et Il dicte. Puis tout à coup, Il dit : "arrête ; ouvre la Bible". J'ouvre la Bible n'importe où, et Il dit : "Ecris". Et cela se fait à une vitesse extraordinaire.

Il ne me dit pas : "ouvre la Bible, Je vais t'expliquer". Par exemple, sur l'apostasie, Il me dit : "ouvre". Je tombe sur le livre de Daniel ; j'écris ce passage. Il me dit : "ouvre encore la Bible". Je tombe sur Ezéchiel 28, qui dévoile également l'apostasie, le rebelle, l'esprit de rébellion. "Ouvre encore la Bible". J'ouvre la Bible et je tombe sur 2 Thessaloniciens 2, où St Paul parle également de l'apostasie, et du rebelle, et de l'esprit de rébellion. Et encore : "ouvre la Bible". J'ouvre la Bible et je tombe sur l'Apocalypse, etc.

Cela se passe ainsi dans la Vraie Vie en Dieu. Si vous y voyez des passages bibliques, sachez que cela s'est passé comme cela. Il m'a dit : "ouvre, c'est là. Alors, mets tout cela ensemble, cela a un sens". Le père Valera m'a appris que cela s'appelle "Lectura Divina".

Et aussi, par exemple, pour les Deux Témoins, les deux Coeurs qui témoignent. Les Deux Coeurs, c'est Jésus et Marie, les Deux Coeurs qui vont triompher à la fin des temps ; Ils vont triompher, parce que Jésus va triompher. Parfois on demande : "mais quand, quand ?" Quand on voit tout ce qui se passe, on dit : "mais Jésus est-ce que cela vient Ton temps maintenant ? parce que Tu me disais que c'était mon temps ; mon temps est court tandis que le Tien, c'est mille ans. Mais cela commence à devenir Ton temps." Le triomphe est proche. Le combat est grand parce que Satan ne lâche pas et il veut toujours tromper les gens. Il veut toujours les tenir divisés.

Mais au sujet des Deux Coeurs : Un jour, le Seigneur m'a dit : "ouvre la Bible." Je tombe sur Apocalypse 11, les Deux Témoins. C'était la veille de Noël et Il a dit : "c'est un cadeau pour vous". Il nous décrit comment cela se passe. Il a décrit ce qu'est ce passage : les deux témoins c'est les Deux Coeurs de Jésus et de Marie, parce qu'aujourd'hui, Ils prophétisent. Marie apparaît partout et Jésus également. C'est un témoignage et Ils utilisent des instruments pour transmettre Leur Parole ; c'est Leur témoignage qui est très combattu, et cela tout le monde le sait. Ils sont combattus parce que le monde est devenu tellement rationaliste qu'il ne croit plus au divin, qu'il ne croit plus aux miracles, qu'il ne croit plus que Dieu est vivant, qu'Il peut parler.

Lorsque Jésus m'a expliqué Apocalypse 11, Il m'a dit : "ouvre également Zacharie 4.4". Les deux branches d'olivier, les deux lampes qui brillent dans les ténèbres, cela va également ensemble, il faut comprendre ce passage. Que personne ne dise : ‘les Deux Coeurs, ce n'est pas dans la Bible’'". Nous ne comprenons plus la Bible, alors, actuellement, Jésus nous montre que si nous mettons tel passage avec tel autre passage, c'est déjà là qu'Il parle des Deux Coeurs.

Notre Seigneur m'a dit un jour : Je désire que tu portes témoignage de Ma Sainteté et de Ma Divine Douceur ; sois comme un livre sonore, un livre écrit par le Dieu Trine. (25 septembre 1997)

Malheureusement, surtout dans mon Eglise orthodoxe, nous avons perdu le sens de la douceur de Dieu. Nous en avons fait un Dieu uniquement Juge, strict, et qui condamne. Mais cela est sûrement dû au coeur de l'homme qui est devenu comme cela, alors il voit son Dieu de cette manière. Nous avons perdu le sens de cette douceur de Dieu. Alors, comme Il me dit de témoigner de Sa douceur, aujourd'hui, je vais témoigner de la douceur du Coeur de Dieu.

Ainsi, maintenant, nous allons nous cloîtrer dans le Coeur de notre Sauveur et rechercher la compréhension du Dieu Invisible, par la simplicité et la pureté de coeur. Recherchons la compréhension de Son Amour exubérant dans l'union divine et dans l'intimité que Sa Majesté a daigné nous offrir, en nous abandonnant complètement à Lui. Essayons de comprendre ce que Dieu entend, lorsqu'Il parle de Sa Douceur. Notre Dieu dit dans ce message (et je ne donne qu'un extrait parce que, dans le onzième tome, il n'y a que cela), Il dit ceci :

" La chair et le sang couveront toujours le mal et prendront plaisir à faire le mal. Ces mêmes âmes ne parlent pas de Ma douceur ni de Ma Divinité parce que leurs esprits ne savent pas distinguer Ma Divine douceur des désirs de leurs propres chair et sang. Non, ils ne voient pas qu'il y a une différence. Lorsque Je parle [...] de sainteté et de douceur, ils ne comprennent pas Mes paroles et ne peuvent pas sonder Ma pureté dans Ma Magnificence. Leurs coeurs sont si durs qu'il devient impossible pour eux de sonder l'éclat et la Divinité de Mon Coeur. C'est pourquoi ces coeurs sont éclipsés de Ma Lumière et dans leur corps et leurs pensées périssables, ils M'accusent, disant que Mes Paroles sont excessives et sentimentales. Ce sont eux dont Je dis : " ils Me sont étrangers et ils ne Me connaissent pas... " " (25 septembre  1997)

 

" Inscrivez dans vos coeurs, vous tous, cette vérité fondamentale : " le Seigneur Dieu connaît ceux qui sont les Siens et leur permet ainsi de venir près de Lui ". Ceux-ci sont destinés à atteindre la perfection dans l'union divine et intime avec Nous ; ils sont appelés à être transfigurés en Nous et à être un avec Nous ; leur ancien moi ne sera plus mais, d'une manière ineffable que J'ai toujours donnée à Mes saints, Je les déifierai dans notre union. À travers Moi, Je déifie tous ceux à qui Je suis uni, et ils ne parlent plus avec leur propre pensée mais à la manière que Je parlerai ; ils ne voient plus avec leurs yeux mais à la manière que Je verrai les choses ; leurs actes seront Mes actes. " (22 juin 1998)

Pour atteindre cette perfection que Dieu nous demande, ce sont des pas qu'il faut faire, et cela se trouve dans la Vraie Vie en Dieu. Le premier appel de Dieu le Père, ce n'était pas : "Vassula, Je suis Dieu le Père ; viens, Je veux te donner des messages ; écris", puis Dieu me donne des messages. Non, cela ne s'est pas du tout passé comme cela ; il y a eu toute une progression, de nombreux pas. Dieu ne voulait pas que je parte dans le monde – qu'Il m'envoie dans le monde – pour proclamer Sa Parole, sans que Je L'aime à la manière que Lui désire que nous L'aimions. On ne peut pas servir Dieu et Le glorifier si on ne L'aime pas. Il faut L'aimer, il faut savoir L'aimer.

Comme un père, Il m'a parlé vraiment avec tendresse et Il m'a dit : "Aime-Moi ; mais pour M'aimer, il faut M'approcher ; il ne faut pas que tu soies si loin ; Je veux que tu deviennes intime avec Moi." Mais moi, je n'osais pas, alors qu'avec mon ange gardien, j'osais : je lui parlais tout simplement, comme à un ami, j'étais intime avec mon ange gardien. Mais dès que Dieu parlait, alors là, j'étais comme une élève lorsque le directeur entre dans la classe, qui se tient bien tranquille à sa place, toute raide et crispée. Je ne comprenais pas cette intimité que Dieu demandait. Cela est pour vous aussi, ce n'est pas uniquement pour moi. Il veut que nous ne soyons pas crispés devant Lui, que nous soyons simples de coeur, purs de coeur, ne pas avoir de pensées malignes, suspectes. Alors, Il a dit : "viens vers Moi", mais je ne pouvais pas. Finalement, voilà ce que Jésus a fait : C'était au début, alors que je parlais avec mon ange ; j'étais détendue ; mon ange me parlait et je lui répondais ; puis tout-à-coup, je ne savais pas que Jésus avait pris la place de mon ange, sans que je m'en aperçoive, et j'ai continué à être intime, directe. Puis, Il commença à changer de ton, de manière de parler ; Il ne parlait pas comme l'ange, Il parlait avec autorité. On sentait que c'est Lui qui dirige, et Il disait :"c'est Moi qui donne cela, c'est Moi." Puis j'ai dit à mon ange : ‘qui es-tu pour donner et donner ainsi ? Ce n'est pas ta place, ce n'est pas toi, c'est Dieu qui fait.’ Alors, finalement, Il a avoué, Il a dit : "c'est Moi Jésus"; Il avait pris la place de l'ange. Et Il m'a dit : "tu as vu comme tu étais intime avec Moi et simple, et pas crispée ; Je veux que tu continues comme cela." Depuis ce jour, j'ai commencé à être plus détendue et plus directe avec Jésus, et Il veut cela de chacun de nous. Mais alors, Il veut un abandon total.

Sommes-nous prêts à nous décider pour Dieu ? Si nous le sommes et que nous désirons vraiment changer à l'intérieur, serons-nous constants ? C'est ce qui est le plus difficile : être constant dans sa vie spirituelle, ne pas tomber dans les tentations, être toujours constant et mettre toujours Dieu avant tout.

Ensuite, Dieu va faire progresser vos intérêts. Il ne faut pas penser que si vous accordez un peu plus de temps à Dieu tout va dégringoler dans votre vie familiale ; non pas du tout : Il va prendre soin de cela. Et je le vois tous les jours dans ma famille, et je peux témoigner que vraiment c'est comme cela lorsque je travaille pour Dieu – et je le fais de tout mon coeur – afin que tout le monde sache qui est le vrai Dieu, un Dieu de douceur, un Dieu de joie qui nous donne la joie, un Dieu merveilleux, alors, je désire faire connaître ce Message aux gens. Et entre-temps, le Seigneur prend soin de ma famille. Comment ? Il stimule spirituellement mes enfants, qui sont maintenant partis de la maison ; ils sont adultes.

Vous allez dire : ‘mais que dit votre mari avec tous vos voyages ?’ Le Seigneur a pris cela aussi dans Ses Mains : maintenant, mon mari voyage encore plus que moi. Pendant que je partirai au mois de novembre en Inde pour la deuxième fois, je vais témoigner partout. Ce sera un dur périple mais c'est faisable lorsque Dieu nous donne la force. J'ai pensé : ‘durant presque un mois, je serai absente de ma maison ; que va dire mon mari ?’ Alors que je n'ai presque jamais été absente durant un mois, mon mari m'a demandé : ‘que fais-tu au mois de novembre ?’ Je lui ai répondu que j'avais un long voyage et il m'a répondu : ‘moi aussi’. Combien de temps ? Trois semaines également. Il part deux jours après moi. Nous allons revenir en même temps.

Je vous dis vraiment sérieusement que Dieu fait attention à vos intérêts quand vous travaillez pour Dieu et vous sacrifiez pour Dieu. Et si vous êtes prêts à vous décider pour Dieu, vous obtiendrez vraiment cette joie unique que personne peut vous donner. Vous allez la sentir dans votre coeur. Vous allez penser : ‘oui, Vassula, pour vous c'est facile, parce que vous entendez le Seigneur avec un charisme spécial, mais nous ?’ Mais je sais que vous aussi vous pouvez obtenir une joie que vous n'aviez pas auparavant, et cette joie peut durer parfois quelques secondes ; cela vient, puis cela part. C'est la Présence de Dieu qui vous rappelle dans votre coeur : "Je suis là", et Il vous donne cette joie.

Si nous voulons vraiment progresser spirituellement et suivre Jésus, qui est la Voie, pour devenir unis à Lui, nous devons savoir que plus nous devenons effacés pour Dieu, plus complètement nous serons unis à Dieu, et plus grandes seront Ses Oeuvres en nous. Il peut oeuvrer si vous Lui donnez la liberté ; mais si vous Le bloquez, alors c'est comme si vous Lui liez les Mains.

Qu'est-ce que "être effacés" et que signifie "mourir à nous-mêmes" ? A quoi devons-nous renoncer ? Un complet détachement est exigé ; pour cela, nous devons nous ouvrir à la grâce et mourir immédiatement à notre volonté et à toutes nos passions qui nous retiennent prisonniers de ce monde. Voici ce que Dieu a dit dans un message :

Laisse-Moi libre de détruire toutes les impuretés et imperfections qui Me défient. [...] afin de te préparer à cette union parfaite, J'ai besoin de te purifier et d'orner ton âme. [...] Permets à Mon Esprit d'augmenter en toi et à Mon Feu Divin de gronder dans ton âme. Tu seras fondue sous l'action de Mon Feu Divin. [...] chaque petite impureté sera assiégée par Ma Pureté et annihilée, et Ma Lumière continuera à briller en toi, et Mon Esprit coulera dans ton esprit comme un fleuve. (20 janvier 1992)

Ici, Dieu parle des impuretés et des imperfections que nous avons en nous. Ces deux choses sont déjà des obstacles à la Sagesse Divine qui veut couler en nous comme une rivière pour nous donner le bonheur. Mais l'âme est généralement inapte à recevoir la Sagesse Divine. Aussi, lorsque Dieu dit dans Son message que pour vous préparer à une parfaite union, Il devra fracasser toutes vos imperfections et vos impuretés, dans ce seul acte, l'âme devra passer par le feu et par des effets terriblement douloureux. C'est une purification. Quand on passe par cette purification, on devient transparent.

Au commencement de cet appel divin, lorsque cela m'est arrivé – et je ne peux pas dire que j'ai passé par une seule purification mais par plusieurs à différents moments, et cela faisait terriblement mal – j'ai senti mon âme brûler et être remuée ; dans ma grande souffrance, j'ai demandé : ‘Jésus, que m'as-Tu fait !’ et Il m'a répondu d'une manière calme et détendue : "J'ai seulement pris ton coeur..." Cela m'était dit comme si c'était tout-à-fait normal.

Nous avons en nous-mêmes des blocs, durs comme le roc, qui ferment l'entrée au flot divin du Saint Esprit. L'eau du Saint Esprit ne cesse pas ses divines actions en nous mais elle continue à rugir en nous et à se heurter violemment contre ces rocs résistant à son passage, et c'est là où l'on sent cette bataille en nous-mêmes, c'est la purification. L'âme ressent ces effets percutants et elle sait qu'elle passe par le feu. Mais, une fois que les rocs seront fracassés et céderont, la Sagesse Aimante, c'est-à-dire le Saint Esprit, comme des torrents d'eau curative, commencera à couler en nous, tranquillement, nous inondant de Sa Lumière. Dans ce passage, le Saint Esprit nous explique la signification du mot "lumière" :

" Moi, dans Ma bienveillance, Je descendrais du ciel comme un éclair dans votre corps et Je serais votre lampe. Vous avez appris que la lampe de votre corps c'est votre oeil, et c'est ce qu'il est, parce qu'un oeil malade n'a pas la vision et n'a qu'obscurité, tandis qu'un oeil sain illumine la vue. Je suis cette lampe, et quiconque M'a en lui recherchera les véritables vertus et non les vices. Je suis la vraie lampe de votre corps qui remplit votre corps tout entier des trésors et des splendeurs de Notre Royaume ; ces trésors et ces splendeurs sont les vertus. Là où est la Lumière, il y a la vertu ; là où est l'Obscurité, il y a le vice. Ne te trompe pas en t'accrochant à ce monde mourant mais sois-Moi fidèle et tu vivras avec Moi dans l'amour. Aime la vertu. " (22 juin 1998)

Ici et dans plusieurs autres passages, Dieu nous exhorte à Le suivre et à parfaire notre union avec les Trois Personnes Divines, car en rendant parfaite notre union avec la Sainte Trinité, nos pensées, nos actes et nos dires seront en totale harmonie avec la Divine Volonté de Dieu puisque tout sera réglé et ordonné par l'Amour. Dans cette union divine, tout ce qui appartient à la Trinité appartiendra à celui qui est uni à Eux. Lorsque l'âme s'est donnée elle-même à la Volonté de Dieu, l'esprit ne contient alors rien d'autre que Dieu et notre vie sera transformée en une prière incessante, et nous nous tiendrons devant Dieu avec un esprit pur.

Dans d'autres réunions, j'ai beaucoup parlé de la prière incessante. Je vais dire un mot sur ce sujet pour les personnes qui ne savent pas ce qu'est la prière incessante. Un jour, Jésus m'a demandé de prier sans cesse. Je lui ai répondu : ‘ce n'est pas possible ; à la maison, j'ai le ménage à faire et il faut aussi que je prenne soin de mes fils et que je les aide dans leurs devoirs d'école, comment puis-je prier sans cesse ?’ Jésus me laissait parler et Il me regardait avec stupéfaction. Il me dit : "Ah ! Vassula, comme J'ai pitié de toi ; tu n'as rien compris. Ce n'est pas la prière que tu penses, rester à genoux 24h sur 24.". La prière incessante, c'est une prière contemplative, qui n'a pas de parole, c'est le coeur qui parle. Il n'y a pas de paroles qui sortent de ta bouche, c'est le coeur qui aime, qui désire Dieu tout le long du jour, qui a soif de Dieu tout le long du jour et en même temps, cette prière incessante c'est vivre le plus grand Commandement que Dieu nous a donné ; c'est être ensemble, tous les deux.

Et alors, si on se donne complètement à Dieu, on vivra pas seulement en Dieu, mais également une prière incessante. Notre vie sera une prière incessante, parce que tout le long du jour, on pensera à Dieu et lorsque vous rencontrerez des amis, vous n'allez parler que de Dieu. Je connais des groupes de gens qui ne parlent que de Dieu et ainsi, ils vivent déjà la prière incessante.

La pureté dans l'âme aussi est essentielle afin que cette union divine soit réalisée entre le Créateur et la créature. Alors, il faut passer par cette purification qui fait mal ; mais cela en vaut la peine. En étant ainsi liés à Dieu, et en vivant sous Sa Lumière et en Lui, nous comprendrons mieux la Volonté de Dieu et Dieu ne va jamais vous casser ; Il ne va pas exiger de vous plus que ce que vous pouvez donner ou faire. J'ai donné une fois l'exemple de remplir un verre : il peut y avoir un grand verre, un verre moyen et un petit verre. Pour Dieu, l'essentiel c'est que le verre soit plein et non à moitié plein. Dieu n'a pas fait tout le monde pareil : l'un peut donner plus que l'autre. Ne vous découragez pas en pensant : "telle personne donne tant et moi je ne peux pas : j'ai ma famille, j'ai des enfants, je ne peux pas faire autant de prières." Il faut demeurer calme et dans la paix. Faites ce que vous pouvez, Jésus fait le reste, pourvu que vous fassiez sincèrement ce que vous avez à faire, c'est-à-dire le maximum.

Quand nous comprendrons la volonté de Dieu, et que nous serons transparents après cette purification de notre âme, nous pourrons alors dire : ‘nous marchons avec Dieu’. Marcher avec Dieu, c'est être dans cet état. Durant toute notre vie, Dieu ne cessera jamais de nous appeler à partager la Béatitude de la Sainte Trinité. Il invite chacun de nous à entrer dans la Vraie et Unique Connaissance de Leur Déité, vivre une vraie vie en Dieu. Si nous acceptons, nous parviendrons à un état très proche de l'état de Béatitude parce que l'union à laquelle Dieu nous appelle à avoir avec Lui aujourd'hui, ressemblera à l'union qu'ont les âmes qui voient Dieu dans le Ciel. Dans un message, notre Seigneur nous décrit cet état et c'est vrai que vous pouvez obtenir cette grâce si vous vous décidez pour Dieu. Il dit :

" Et, bien que tu seras toujours parmi les hommes, ton esprit sera dans le ciel, et bien que ton corps se mouvra toujours parmi les hommes, ton âme et ton esprit seront comme ceux des anges, marchant dans les Cours de Notre Royaume, marchant parmi les anges. [...] Je t'apprendrai à vivre en Nous, à te mouvoir en Nous et à respirer en Nous. Je t'enseignerai que Nous sommes la Vie et qu'en Nous, tu ne cesseras pas d'être. " (25 octobre 1994)

Beaucoup plus tard, le Père a dit presque la même chose, mais Il a amplifié ce passage :

" un temps viendra — et cette heure est proche — où, bien que vous serez encore parmi les hommes, votre esprit sera dans le ciel glorifiant Notre Sainteté Trinitaire ; et tandis que votre corps se mouvra parmi les hommes, votre âme et votre esprit, capturés dans Ma volonté, remplis de la noblesse de Ma Lumière, seront comme ceux d'un ange, et vous vous trouverez à marcher dans l'Eden, dans le Paradis parmi Mes anges et Mes saints, parce que votre union avec Moi sera complète... Ah ! et Nous Nous réjouirons de Nous voir en vous ; vous aurez l'image du Dieu jamais vu ; en vous, Nous contemplerons le ciel "

(25 février 1998)

 

Ce passage nous rappelle les paroles du Christ, qu'Il veut transformer notre âme en un ciel pour que notre image intérieure soit Son image. Vous savez que Dieu aime Se voir et Se contempler en nous. Il Se réjouit en nous. Pour arriver à ce point, d'abord, il faut mourir à soi-même et laisser l'Esprit Saint agir en nous. Comme Jésus l'a dit plusieurs fois, cela nous rappelle également les paroles de Dieu le Père, une transformation va s'opérer en nous et l'on va devenir comme un ciel, un Eden, un paradis pour Dieu, à l'intérieur de nous-mêmes. Ce sera – comme je vous l'ai dit – après avoir reçu l'Esprit Saint, votre Deuxième Pentecôte en vous. Dans cette Deuxième Pentecôte, tout se transforme en vous et Dieu veut que, petit à petit, chacun arrive à cette transformation, que notre coeur devienne un paradis pour la Trinité.

Après cette transfiguration qui, comme je vous l'ai dit, sera comme une Deuxième Pentecôte en vous, celui qui recevra cette transfiguration aura également reçu en lui les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre (Ap 21). Il sera devenu la Nouvelle Jérusalem (Ap 21), venant du Ciel d'auprès de Dieu, puisqu'il sera maintenant comme une belle épouse toute parée pour son époux. Dans cet état où sera l'âme, l'Epoux qui est notre Créateur, portera Son épouse dans la chambre nuptiale qui est Son Coeur. Et notre Seigneur dira :

" Maintenant viens, entre dans ta Demeure permanente, la chambre nuptiale de Mon Coeur où ton Roi attend de Se réjouir en toi et toi en Lui. Viens, Mon ange et Mon épouse, J'ai hâte de te revêtir de Mon Nom avec Ma Présence même. "

(28 janvier 1997)

 

Celui qui sera transfiguré dans cet état, le Seigneur l'invite tout de suite dans Son Coeur, à vivre dans ce Coeur, qu'Il appelle la chambre nuptiale. Il deviendra aussi un apôtre ; il sera envoyé dans le monde entier, c'est-à-dire à la capacité de la personne, spécialement là où fleurissent l'hérésie, l'iniquité et le vice, afin qu'il pratique son apostolat. Remplie de zèle et d'amour pour la Maison de Dieu, cette âme que l'Amour divin a unie dans une union inséparable avec Dieu, traversera le feu pour gagner des âmes pour Dieu, ayant réalisé la valeur de chaque âme, le zèle pour la Maison de Dieu la dévorera. Gagner une âme pour notre Seigneur surpasse toutes les sortes de services que nous pouvons rendre à Dieu. Une fois, le Seigneur m'a dit ‘si tu gagnes une seule âme et tu la ramènes à Moi, c'est le plus grand service que tu peux faire pour Moi ton Dieu ; cela dépasse tout autre service que tu peux faire pour Dieu’.

Dans la Vraie Vie en Dieu, le Sacré Coeur parle continuellement des Richesses, et Il nous invite tous à partager ces Richesses. De toutes les Richesses divines que contient Son Coeur, la plus grande et la plus élevée est la possession de Dieu Lui-Même. Comme Dieu le dit dans un message : "Venez Me saisir, venez Me posséder". Voici un extrait qui décrit Son Sacré Coeur :

" Mon Sacré-Coeur est comme un parterre de roses choisies. Mon Sacré-Coeur est plein de bienveillance. Oui, Il est comme un puits de vie. Tournez vos yeux vers Mon Sacré-Coeur et Son éclat remplira votre nuit obscure de la plénitude du jour. Tenez Mon Sacré-Coeur et embrassez-Le, et Sa proximité de vous placera sur votre tête une couronne de grâces sanctifiées, qui amènera vos pieds dans le chemin de la loyauté jusqu'à accepter même de verser votre sang pour Mon honneur. "

(28 novembre 1996)

 

Quand, dans d'autres passages, Il nous appelle à Le saisir et à Le posséder, comme Il l'explique ici, c'est la plus grande Richesse qu'Il peut vous offrir de Son Sacré Coeur. C'est l'union divine totale, complète, parfaite.

Nous voyons ici combien le Sacré Coeur peut puissamment nous transfigurer pour que nous devenions loyaux et zélés même en versant notre sang pour Lui. Un jour, Jésus a dit :

" M'embrasser, c'est embrasser Ma Croix...  et maintenant laisse-Moi insuffler en toi Mes Paroles Divines : Je t'ai dit que lorsque tu M'embrasses, tu embrasses Ma Croix et, dans cet embrassement, tu es baignée de Ma Lumière. La voie — et Je dirais même, la seule voie — vers une union de Divin Amour avec Moi, c'est lorsque volontairement tu embrasses avec amour Ma Croix, laquelle, comme tu le sais, porte ses souffrances mais également ses joies qui te mèneront là où ton âme sera exaltée... " (11 novembre 1998)

" La preuve que quelqu'un est uni et un avec Moi, formé en Moi et soudé à Moi, est lorsque ton coeur est également greffé à Ma Croix avec tout ce que cela comporte. Celui qui est convaincu qu'il M'appartient doit comprendre qu'il appartient également à Ma Croix. " (12 novembre 1998)

Cet appel est un appel à Jésus Lui-Même et, en acceptant Jésus, on accepte Sa Croix. Il m'a donné comme une vision : Il était devant moi (Il m'est apparu intellectuellement à l'intérieur de moi, en une vision intellectuelle) et je L'ai vu devant moi, et Il a ouvert Ses Bras, et Il m'a dit : "viens, viens vers Moi, embrasse-Moi" (c'est-à-dire entoure-Moi de tes bras)." Lorsque je L'ai tenu, j'ai vu que ce n'était plus Lui ; j'avais pris dans mes bras une grande croix. Alors, cela veut dire qu'on ne peut pas séparer le Christ de la croix.

Dans les messages, Dieu insiste pour que nous transformions nos vies en une prière incessante mais également de ne jamais céder, c'est-à-dire que nous devons être constants ; parce qu'il y a bien des gens qui retournent à Dieu, tout brûlants, tout zélés, puis, petit à petit, le monde les reprend. Au lieu d'avoir fait quelques pas en avant, ils ont reculé. C'est la prière qui va nous tenir au même niveau et même nous faire monter. La Sainte Vierge nous a dit : "Votre arme, c'est la prière." Il n'y a rien d'autre, c'est uniquement la prière.

Cet appel n'est pas uniquement un appel pour s'unir à Dieu. Dieu nous demande aussi d'autres choses. Le Seigneur nous dit qu'à la fin de nos jours, nous serons jugés sur la grandeur de l'amour que nous avons eu sur la terre. Et ce qui est très important, c'est de vivre dans l'Amour de Dieu sur la terre. Dans un message, Dieu dit :

" sers la cause du bien ; soulage les opprimés ; ne fais de mal à personne, mais aimez-vous et aidez-vous les uns les autres. N'afflige pas ni ne harcèle la veuve, ni ne montre de dureté envers l'orphelin. Pratique le bien et ne sois pas comme les scélérats et les méchants qui ruinent leur âme en ruinant les désarmés. " (19 juin 1995)

Vous voyez, ce sont des actes d'amour et il faut toujours continuer dans ces pas d'amour. L'amour unit l'âme à Dieu et plus l'amour devient puissant, plus profondément l'âme pénètre Dieu. Dans une union aussi profonde, nous parviendrons à connaître la Volonté de Dieu, alors comme Il le dit :

" toi qui es entrée dans les délices de Notre Sainteté Trinitaire, et qui es arrivée à comprendre Notre tendre affection et Notre Amour infini, Nous Nous réjouissons que tu aies accepté volontairement que Nous déposions Notre Oeuvre sur toi, devenant désormais un autel vivant, augmentant Notre joie. Nous t'avons convertie et amenée à contempler une contemplation Sponsale dans l'union intime de Notre Unicité. " (25 septembre 1997)

L'Amour de Dieu est une flamme ardente qui ne permet à aucune pensée charnelle ou terrestre de nous traverser. Celui qui a fait l'expérience de cet Amour aura soif de cet Amour jour et nuit, infatigablement, et sera attiré vers lui, dans Son Ardent Amour. Dieu n'est pas compliqué mais nous, nous Le compliquons. Dieu est simple ; Il veut seulement que vous fassiez quelques pas en avant. A ce moment-là, lorsque vous ferez cet effort, et direz sincèrement "oui, je veux faire cela, je veux être transformé, je veux obtenir cette douceur de Dieu, je veux faire un pas vers Toi, mon Dieu", si vous le faites, si vous montrez que vous désirez le faire, Dieu qui est Roi et est assis sur Son Trône, lorsqu'Il verra Son enfant se lancer à petits pas vers Lui, Se lèvera ; Il enlèvera Sa Couronne et Il courra vers vous pour vous soulever et vous mettre sur Son Coeur. Dieu n'est pas insensible ; c'est le Coeur le plus sensible qui puisse exister dans votre imagination. Il ne peut pas être insensible à votre effort.

Lorsque dans Son plus récent message, le Seigneur parle d'épousailles spirituelles dans la Trinité, nous ne devons pas oublier que le Père qui est notre Créateur est également notre Epoux spirituel. Si vous lisez Isaïe 54.5, vous verrez que dans ce passage, Dieu est décrit comme ceci : ‘Dieu le Créateur est votre époux. Yahvé Sabaoth est son nom’. Jésus également est notre Epoux spirituel, et le Saint Esprit également. Dans Ses plus récents messages, la Sainte Trinité nous traite comme Leur Epouse. Nous sommes l'Eglise et l'Eglise est l'Epouse de Dieu. Dans un long message venu du Père dont j'ai pris un extrait, Il dit ceci :

" Moi, Yahvé, ton Créateur, Je suis marié à Ma création et [...] Je suis l'Epoux de chacun  [...] Jour et nuit, continuellement tu trébuches, création, en poursuivant les ombres, et tu n'as même pas une seule fois essayé de pénétrer dans ce mystère. [...] J'ai regardé Mes semences et Je Me suis demandé : " que dois-Je faire d'elles ? Elles sont retranchées dans leur duplicité. Comment dois-Je faire pour que tous ceux-là, qui ne peuvent distinguer leur main droite de leur main gauche, comprennent que Je suis leur Epoux et que tout ce que Je veux d'eux est l'amour, non le sacrifice ; la connaissance de Mon Coeur, non les holocaustes ni les festivals solennels. " (25 septembre 1997)

Et d'une voix que je puis décrire pleine de douleur, j'ai entendu ceci :

Ô Ma maisonnée royale, tu as troqué ta gloire contre la honte ! [...] Viens à Moi ! Mon Coeur est comme une lampe à tes pieds et, de Mes Lèvres humides de grâce et couvertes de la rosée de la divinité, coulent des fleuves de grâce et d'incessants appels de Miséricorde. " (25 septembre 1997)

C'est un appel du Père Eternel mais le Fils et le Saint Esprit Se révèlent également comme l'Epoux. Pour pouvoir comprendre ce langage, nous devons être simples et pauvres en esprit. Le Saint Esprit ne Se révélera jamais à ceux qui montrent de l'orgueil intellectuel ; ils intimident le Saint Esprit et Le font fuir et, par conséquent, ils continuent à demeurer dans l'obscurité. Ecoutons maintenant ce que nous enseigne Jésus Christ :

" Celui qui te chante maintenant est l'Amant de l'humanité, l'Epoux de la terre tout entière . Alors que certains d'entre vous n'ont aucune mémoire de votre Dieu, à ce jour, Moi, dans Ma Fidélité et la grandeur de Mon Amour, Je viens à vous vous offrir Mon Coeur. Une offre plus grande que celle-là, nul ne peut en faire. Que vos yeux s'émerveillent alors à la beauté de Mon Coeur : c'est le Coeur du Grand Sacrifice ; c'est le Coeur de la Nouvelle Alliance ; c'est le Coeur de la Vraie Vigne ; c'est le Coeur le plus proche du Coeur du Père ;  [...] permets [...] à ton Epoux de Se reposer paisiblement dans ton coeur . Apprends de ton Bien-Aimé : Je suis doux et humble de Coeur, et en Moi, ton âme trouvera toujours son repos. " (26 janvier 1997)

Notre âme ne peut pas vivre sans Dieu, mais elle prend sa vie de Dieu. Nous savons que le Saint Esprit est Vie Eternelle et que l'âme vit dans l'Amour de Dieu, dans l'humilité et la douceur du Saint Esprit. L'âme est comme une épouse et le Seigneur l'Epoux, et ils s'aiment l'un l'autre et ils languissent l'un pour l'autre. Le Seigneur, dans Son Amour, languit pour l'âme et S'attriste s'il n'y a dans l'âme aucune place ni aucune réaction. Tandis que l'âme qui est parvenue à connaître Dieu languit après Lui, car en Lui reposent sa vie et sa joie.

Connaître Dieu, c'est Le comprendre, et Le connaître, c'est faire les premiers pas dans l'intimité, coeur à coeur, une conversation coeur à coeur. C'est la chose la plus importante dans notre vie, parce que nous pouvons parler de Dieu tout au long de notre vie, prêcher sur Dieu, mais connaître Dieu uniquement à travers des livres de théologiens, cela ne suffit pas. Connaître Dieu dans l'intimité, dans votre coeur, c'est avoir déjà fait une expérience avec Dieu, une expérience spéciale. Une fois que nous obtenons cette grâce de connaître Dieu et de Le comprendre, c'est le trésor, c'est la perle, c'est le trésor dont Jésus parle dans Ses paraboles et la perle que l'on obtient. Alors, on ne désire plus rien d'autre parce que l'on possède Dieu et l'on a laissé Dieu nous posséder. De cette manière, nous sommes unis et nous devenons une seule pensée avec Dieu, et nos actes deviennent Ses actes, nos paroles Ses paroles. Ce n'est plus nous, et c'est pour cela qu'Il a expliqué dans un message que "bien que tu seras toujours parmi les hommes, ton esprit sera dans le ciel". Et vous êtes comme détachés, mais détachés d'une manière belle, parce que vos pensées, votre esprit seront tellement unis avec Dieu que vous vivrez le ciel sur la terre. C'est là que Dieu veut nous mener tous.

Nous allons prier l'Esprit Saint afin qu'Il vienne avec force sur nous pour nous guérir spirituellement, nous donner la paix, renforcer notre amour, nous raviver. C'est également une prière pour la guérison physique. Nous allons tous nous lever et nous prierons deux prières à l'Esprit Saint, une pour Lui demander Ses dons, et l'autre pour la délivrance et la guérison.

Seigneur et Source de Vie,
action somptueuse et divine
du Corps Mystique du Christ qui est l’Eglise ;
Lumière de notre âme,
Dispensateur des dons,
Révélateur du mystère filial,
visite notre pauvre âme pour l’enrichir de Tes dons
afin que nous puissions être transfigurés
en Ta bonté et Ta bienveillance.
Nous Te demandons, en Te suppliant
de nous couvrir de Tes richesses
avec Tes sept dons,
afin que notre coeur
soit embrasé de Ton feu ardent.
Amen

(17 août 1997)

Béni soit Ton Nom,
ô Toi qui écoutes ma prière ! Béni sois-Tu, mon Seigneur,
b&a

 
Spiritualité
Prières
Discours
    Un Cri du Sacré Cœur: le Désir du Christ pour l'Unité des Chrétiens
    Le Jour du Seigneur
    Différentes élévations: le détachement, la parfaite sérénité de l’âme (dispassion) et l’impassibilité
    Renouveau et Enseignements de vie ascétique
    Discours interreligieux
    Le repentir incessant
    Réconciliation et unité
    Oecuménisme et spiritualité
    La noblesse de la Croix
    L'unité - soyons un dans la Divine Trinité
    Nous sommes tous appelés à devenir des dieux par participation
    Empoignez la faucille et moissonnez
    Vassula au Mans, France 1999
    L'union de l'Amour Divin dans la Sainte Trinité
    L'Unité
    Le Coeur du Père
    L'action du Saint Esprit – Le renouveau de la création – Le grand retour
    Comment cultiver La Vraie Vie en Dieu
Lettres
Articles
Miracles
Méditation sur les Messages
Groupes de prière
Pèlerinages et Retraites
La Prophétie
La Passion

Prières
Une sélection de Messages
 

Discours
Une sélection de discours tenus par Vassula et d'autres intervenants présentés par ordre chronologique
 

Lettres
Vassula écrit au sujet de divers thèmes
 

Articles
Articles de plusieurs auteurs sur divers thèmes
 

Miracles
Un NOUVEAU projet commencé en novembre 2006 et qui recueille un ensemble de miracles liés à Vassula et à la VVD.
 

Méditation sur les Messages
Méditations périodiques, réflexions et commentaires au sujet de certains Messages
 

Groupes de prière
Groupes de prière de la VVD et Associations
 

Pèlerinages et Retraites
Pèlerinages et retraites, passées et futures, de la Vraie Vie en Dieu
 

La Prophétie
Articles et réflexions au sujet de la Prophétie
 

La Passion
Vassula fait l'expérience de la Passion du Christ
 

 
 
MESSAGE DU JOUR:

Celui qui te chante l’hymne est Celui-là même qui a créé toutes choses
 
PRECEDENT:

Dis à Mon peuple et rappelle-lui...
 
 
 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message