DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Les Messages »

Prie pour ceux qui complotent d'incroyables machinations contre Mon Saint Esprit

10 novembre 1992

La paix soit avec toi ; les pays actuels ont été totalement pollués et ont tout, excepté Moi ;

ce qui semble juste au monde est exécrable à Ma Vue et est déjà condamné par Moi ; si le monde te hait, c'est parce que tu M'aimes ; que ton témoignage soit valide à Mes Yeux et, Je te le dis, ton témoignage sera valide seulement si tu te sacrifies entièrement pour le salut des âmes et si tu montres ton amour en donnant ta vie pour tes amis et pour ceux que tu appelles tes ennemis, afin que lorsqu'arrivera Mon Jour, tu n'aies pas à ressentir de honte ;

Je te pourvoirai Moi-Même de Ma Force ; entre-temps, poursuis l'œuvre que Je t'ai donnée et crie de joie, réjouis-toi parce qu'avec Ma Puissance, J'enfoncerai leur mur et J'exposerai à la lumière tout ce qui t'avait été caché ; tes yeux verront ramper devant toi toutes sortes d'animaux et de serpents, mais n'aie pas peur de ceux qui tuent les corps ; Je te le dis : ils ne peuvent pas tuer les âmes ; crains plutôt celui qui, en enfer, peut détruire à la fois l'âme et le corps ! suis les Empreintes de Mes pas et ne recherche ni honneur ni louange ;

si le monde s'empare de toi comme imposteur, sache que tu es sincère car le premier à être pris pour imposteur par le monde, ce fut Moi ; aime ! et pardonne ! prie pour ceux qui complotent d'incroyables machinations contre Mon Saint Esprit et ne les juge pas, de crainte que ce qui leur est fatal devienne fatal pour toi ; laisse-Moi les corriger ; que tout ce que tu fais soit planté dans l'amour ; Je te pourvoirai et Je te comblerai de consolations ; à la fin, chaque épine de Mon Corps sera retirée ; l'Amour triomphera ;

15 novembre 1992

« Si seulement mes misères pouvaient être pesées et tous mes maux mis sur une balance ! Mais ils pèsent plus que le sable des mers ; quoi d'étonnant que mes paroles divaguent » 1

Je tressaille d'horreur à penser

que je puisse me tromper !

Serai-je trouvée blâmable

en Ta présence, Seigneur ?

Pourtant, j'ai pris racine en Toi ;

je T'ai vu là, debout, silencieux,

les mains tendues comme quelqu'un

attendant l'aumône,

puis j'ai entendu une Voix 2 ;

un Nom 3 m'a été révélé

et mon âme a succombé

dans les Bras de Mon Père.

Ô Dieu ! comme je T'aime !

Mon enfant, Mon enfant... comme Je t'aime, Moi le Seigneur ! Je t'aime jusqu'aux larmes... cesse d'écouter le malin qui essaie de détruire toutes les bonnes choses que Je t'ai données ;

aie foi en Mon Amour ; Moi, Je ne te ferai jamais défaut 4... jamais 5... alors, aie Ma Paix, cette Paix que Je t'ai donnée et sache, Mon enfant, qu'un amour plus grand que le Mien, tu n'en rencontreras jamais... ah ! Mon enfant, accroche-toi à l'ourlet de Mon vêtement ; Je suis là et Je suis avec toi ;


1 Jb 6.2-3
2 La voix du Père.
3 Yahvé.
4 Il a dit ces mots presque dans un murmure.
5 Il a murmuré ce mot.

 

Liste Chronologique
Une liste complète des Messages par ordre chronologique
 

Liste Alphabétique
Une liste complète des Messages par ordre alphabétique
 

Liste par Cahier
Une liste complète des messages regroupé par Cahier.
 

Recherche des Messages
Recherche de texte dans les Messages
 

Message "au hasard"
Choisit un Message "au hasard"
 

Téléchargements
Fichiers PDF des messages
 

 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message