DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Les Messages »

PAGE DES OPTIONS : IMPRIMER | PARTAGER | RAPPORT D'ERREUR
 

Christianiser cette population déchristianisée

2 février 1999

Seigneur, laisse-moi Te lire ce que St Jean Chrysostome a écrit. En fait, ce sont Tes Paroles, les Paroles que Tu nous adresses à travers lui. Voici ce que Tu as dit :

“ Moi ton père, Moi ton époux,
Moi ta demeure,
Moi ta nourrice, Moi ta racine,
Moi ta fondation,
quoi que tu désires, Je serai ;
tu ne manqueras de rien :
Je travaillerai pour toi,
car Je suis venu pour servir
et non pour être servi :
Je serai ton ami et ton hôte,
ton chef et ton frère, ta sœur et ta mère,
Je serai tout ;
sois seulement intime avec Moi !
Je serai pauvre pour toi, errant pour toi,
sur la Croix pour toi,
dans le tombeau pour toi ;
en haut, Je plaide ta cause
auprès du Père ;
sur terre, Je suis devenu intercesseur
auprès du Père
pour ta cause ;
tu es tout pour Moi,
frère, cohéritier, ami et membre ;
que veux-tu de plus ? ”

Tant de fois, J'ai cédé Mon sceptre royal pour vous atteindre tous, et tant de fois, Je suis venu à vous pour parfumer vos têtes; avec une royale prodigalité, Je vous ai courtisés, M'adressant à vous en poèmes; la religion et la vertu étaient Ma douce conversation avec vous, tous les jours de votre vie ;

durant toutes ces années 1, J'ai reposé Ma tête sur toi : J'ai pris Mon délice en toi ; Mon Cœur a dit de toi : “ transforme-la en un vivant autel pour Ton corps mystique 2 ; apprends-lui à repousser tout ce qui ne vient pas de Toi ; garde-la cachée en Nous, afin qu'elle devienne un exultant sacrifice, prêt à être vendu au monde et à servir avec joie ” ; dans Ma tendre affection et Mon ineffable Amour, Je t'avais donné la Sagesse pour t'instruire afin qu'à travers toi, J'accomplisse Mes desseins sur Mon Église ;

tu vois, Ma bien-aimée, avec quel empressement intentionnel, Je suis descendu sur ta fragilité pour te transformer, et à travers toi, les autres, pour devenir les robustes piliers de Mon Église ? et Moi, de tout Mon Cœur, Je te bénis ainsi que ceux qui sont devenus des colonnes de feu divin pour transmettre Mes Paroles dans ces urgents messages, et qui volontairement, avec amour, ont utilisé tout ce qu'ils pouvaient avec une ferveur et un amour généreux, pour propager la Vérité et christianiser cette population déchristianisée ; Je suis avec toi et Je te promets que Je te récompenserai, ainsi que les autres, au centuple ; tu vois comme Je suscite des ambassadeurs de paix et tu vois comme Je Me précipite au secours de Ma Maison ?

tu vois, Ma Vassula, Mes Yeux sont trop purs pour se poser sur la rébellion ; la splendeur de Mon Œuvre (car c'est Mon Œuvre) est d'attirer toutes les âmes dans Mon Sacré Cœur ; si Je ne Me dépêchais pas, suscitant de Mon sceptre des disciples, le figuier ne fleurirait pas, pas plus qu'il ne resterait de fruits sur la vigne, et Mes brebis continueraient à se disperser jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une seule dans le bercail ; la Bonté et la Miséricorde ne peuvent pas supporter de voir tant d'âmes se diriger vers les feux éternels ;

sans cesse et infatigablement, avec Mon Cœur dans Ma Main, Je continuerai à regarder par la fenêtre de chaque cœur pour le réveiller et l'amener à un ardent Amour de Ma Divinité ;

alors, Je placerai sur son autel toutes les vertus nécessaires, avec un torrent de grâces sanctifiées et sans précédent, pour l'attirer à une complète union avec le Père, avec Moi et le Saint Esprit, l'immergeant dans les joies éternelles du ciel et dans Nos délices ;

maintenant, Je te le dis, là où tu es 3, tout passe comme une ombre, mais Mes Paroles ne passeront jamais ;

4 “ J'augmenterai ton zèle pour Ma Maison et le feu que J'allumerai en toi désarmera les grands ; que cette source en toi ne tarisse jamais ; puisses-tu continuer passionnément et avec avidité à défendre la Vérité et Mon Église, que J'ai achetée avec Mon Propre Sang ; que le fouet de tes persécuteurs ne te décourage ni ne te lasse jamais, mais qu'au contraire, ces actes vils qui te sont faits te rendent plus forte, en inhalant de Ma Bouche les grâces dont tu as besoin pour garder ton âme tranquille et dans la paix ” ;

ah ! génération, un plus grand profit que ce Livre 5 pour ton époque si misérable, tu ne peux avoir reçu ; un plus grand don pour son renouveau, Mon Église ne peut en avoir reçu ; mais une fois de plus, Mon Église Me fait défaut car elle n'a pas compris Mes intentions...

viens, Vassula, le Oint te fournira un abri dans Son Sacré Cœur ; aime-Moi de manière égale, comme Je t'aime ; viens, Mienne, et parfume Mon Cœur ; Je te promets qu'un jour Je te prendrai pour que tu voies les doux fruits de nos labeurs, et tu te réjouiras...

maintenant, viens à Moi et récite tes prières ; Je suis toujours ému par tes prières ; viens M'enivrer de tes prières.

Maintenant, Seigneur, je suis sans parole ;

car que trouves-Tu toujours

dans ce cœur inutile et sans valeur

qu'est le mien pour y déverser

Tes Paroles divines

plus douces que le rayon de miel ?

J'estime une âme innocente, aussi misérable qu'elle puisse être, plus que les sceptres et les trônes ; n'as-tu pas dit l'autre jour que tu te sentais comme une mère envers Moi ? une mère qui ferait tout pour protéger son enfant d'être constamment blessé, ridiculisé et maltraité par le monde ? ton amour pour Moi M'a touché ; il a dépassé ta misère...

Ma Liturgie Céleste, c'est Toi,

la Divinité qui entoure tous êtres,

qui m'a revêtue de vêtements royaux

pour que je puisse aller

et venir dans Tes Cours.

Tu m'as ointe afin de converser avec Toi,

Face à face,

remuant mon cœur de Ton noble thème.

Tu m'as nourrie de bonté et de douceur

et Tu m'as offert un banquet royal

afin que tout soit distribué

à toutes les nations

avec largesse et royale prodigalité.

N'était-ce pas Toi qui,

dans Ta Divine munificence,

as déversé en moi

le flot de Ton Amour Divin,

me ressuscitant ?

Dieu de toute bonté, doux Esprit de grâce,

Amant Tout-Aimant de l'humanité,

qui connaissait et qui connaît

toutes mes imperfections,

mes déficiences et mes ignominies,

comment !

en dépit de tous ces "vers morbides",

Tu es toujours gracieux envers moi

et Tu m'approches !

Lumineuse manifestation,

je Te donne louange et honneur

et je Te demande d'avoir toujours pitié

de ma misère et de mon indignité.

Kyrie eleison.

Ah ! Vassula, chaque fois que tu es consciente de ta fragilité et de ta misère, sachant que la Vie ne peut être tirée que de Moi, Je Me réjouis ; chaque fois que tu admets que tu es pécheresse et que c'est seulement par ton total abandon à Moi que tu as pu tirer de Moi des grâces, Je peux alors avancer en toi, et Ma Volonté peut être accomplie en toi ;

transfigurée par la grâce du souffle de Mon Saint Esprit, Je vais effectivement donner suite à Mes intentions en toi ;

Moi Jésus, Je te bénis ; soyez un ; ic


1 Depuis le jour où j'ai ouvert la porte de mon cœur à notre Seigneur.
2 L'Église.
3 Cela signifie : sur la terre.
4 Notre Seigneur a dit les paroles qui suivent comme quelqu'un qui prononce un serment, avec solennité, mais en même temps comme un commandement.
5 Jésus entend par là : La Vraie Vie en Dieu.

 

Liste Chronologique
Une liste complète des Messages par ordre chronologique
 

Liste Alphabétique
Une liste complète des Messages par ordre alphabétique
 

Liste par Cahier
Une liste complète des messages regroupé par Cahier.
 

Recherche des Messages
Recherche de texte dans les Messages
 

Message "au hasard"
Choisit un Message "au hasard"
 

 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message