DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Historique » L'approche par mon ange gardien »

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

L'approche par mon ange gardien (suite)

Le prêtre condamne les Messages

Je me rendais régulièrement au séminaire pour rencontrer le prêtre. Un jour, il me demanda à pouvoir assister à ce phénomène où je communiquais avec le ciel. Au moment où commença la communication, il s'approcha de moi et me prit la main pour voir s'il pouvait m'arrêter. Il sentit immédiatement une sorte de picotement, comme un courant pénétrant dans son bras. Il n'en dit rien mais plus tard, alors que ce sentiment de courant électrique dans son bras ne l'avait pas quitté de tout l'après-midi, il alla raconter son expérience à un autre prêtre du séminaire. Lorsque celui-ci, qui avait entendu parler de moi, fut mis au courant de l'incident, il le catalogua plutôt diabolique que divin. Il tint cependant à me rencontrer.

Il aspergea d'eau bénite sa chambre, la chaise sur laquelle je devais m'asseoir, le bureau, le papier et le crayon que j'utiliserai. Je vins et il me demanda d'appeler "ce" avec quoi je communiquais et de demander à "cela" d'écrire "Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit." Je priai pour demander au Père d'écrire cela pour moi et Il le fit mais avec une telle force que le crayon se cassa et qu'il fallut achever d'écrire avec une plume. Le prêtre était furieux et également très effrayé. Il se mit à me parler de satanisme, du mal, de la magie et d'esprits muets. Il me remplit la tête de terreurs. Lorsque je me levai pour partir, il me dit que je ne devais plus venir au séminaire ni à l'église à moins que j'arrête ces écrits au moins pour quelque temps, et que je devais également laisser l'autre prêtre tranquille. Il me donna trois prières à réciter quotidiennement : la prière à St Michel Archange, le Souvenez-vous et une neuvaine au Sacré-Coeur de Jésus. Il me mit également un chapelet dans les mains.

Consternée, je revins vers le premier prêtre qui, au moins était plus gentil et je lui racontai ce qui était arrivé. Je lui dis que je me rendais bien compte qu'il n'appréciait pas mes visites et que de ce fait, ces visites cesseraient. Il baissa les yeux, pencha la tête de côté et ne répondit pas. Par cela, je compris qu'il était d'accord. Je vis clairement et je compris qu'en ne le visitant plus, il serait instantanément soulagé d'une lourde croix. Je compris que j'étais persona non grata. Ainsi je me levai en lui disant : "tant que je ne m'y sentirai pas accueillie, vous ne me verrez plus dans vos locaux !" Sur ce, je partis, pensant quitter pour de bon les lieux catholiques.

Je rentrai à la maison et je pleurai toutes les larmes de mon corps. Mon ange vint me consoler, me caressant le front. Je me lamentai auprès de Dieu : "je suis confuse et mon âme souffre au-delà de toute imagination ; je ne sais plus que croire : Tu dis que c'est Toi, et mon coeur sent et sait que c'est Toi, mais le prêtre dit que c'est le démon. Si c'est Toi, alors, je veux qu'un jour ce prêtre admette et dise que les communications que je reçois sont divines, et alors je croirai !" Dieu répondit simplement : "Je le plierai..."

L'ange était très tendre avec moi. Très gentiment, il pansa mes plaies spirituelles. Je priais chaque jour les prières que le prêtre m'avait données et je fis exactement ce qu'il m'avait dit de faire. Je cessai d'utiliser le charisme que Dieu m'avait donné et j'évitai d'écrire. Puisque je vivais dans un pays musulman, j'achetai un Coran pour l'étudier et le comparer à notre Sainte Bible. Un jour, alors que je prenais des notes, à ma grande surprise, notre Père Céleste m'approcha. Sa seule présence me combla d'une inexprimable joie et Il me dit : "Moi Dieu, Je t'aime; Ma fille, souviens-toi toujours de cela. Yahvé est Mon Nom".

Et alors que je tenais le crayon, Il utilisa ma main pour écrire sur mon bloc-note ce qu'Il venait de dire. Un peu plus tard, Il descendit vers moi et, à nouveau, Il vint me dire, utilisant ma main : "Moi Dieu, Je t'aime. Vassula, souviens-toi toujours de cela. C'est bien Moi qui te guide. Yahvé est Mon Nom." C'était tellement touchant que je fondis en larmes. Je me trouvais là, comme une prisonnière; il m'était interdit de parler à mon Père, interdit d'avoir quelque communication avec le ciel, il m'était interdit d'utiliser le charisme que Dieu Lui-Même m'avait donné et il m'était interdit d'utiliser le chemin par lequel je pouvais approcher mon Père du Ciel, et avec toutes ces interdictions, Qui venait me visiter dans cette "prison" ? Celui qui m'aime le plus ! Le plus Tendre Père, Celui qui tient tout l'univers dans la paume de Sa Main pour me montrer Son affection et Son amour.

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

 

 
Historique
L'appel et l'instrument
L'approche par mon ange gardien
Introduction aux Messages
Galeries multimédiales
Ecriture des Messages

L'appel et l'instrument
Un résumé de qui est Vassula et de ce qu'est la "Vraie Vie en Dieu"
 

L'approche par mon ange gardien
Vassula décrit comment sont ange gardien Daniel l'approcha dans ses débuts
 

Introduction aux Messages
Introduction aux Messages par Vassula
 

Galeries multimédiales
Ecouter et voir. Galeries d'images, clips audios, clips vidéo
 

Ecriture des Messages
Informations et images de l'écriture particulière avec laquelle sont écrits les Messages.
 

 
 
MESSAGE DU JOUR:

Prie avec Moi
 
PRECEDENT:

Le langage de Ma Croix
 
 
 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message