DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Historique » L'approche par mon ange gardien »

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

L'approche par mon ange gardien (suite)

Le désert, puis la reddition totale

C'est pourquoi je vais la séduire; je la conduirai au désert et je parlerai à son coeur. (Os 2,16)

Maintenant, Dieu voulait que je me donne entièrement à Lui. Il voulait m'unir à Lui et me faire Sienne. Il voulait me modeler et me transformer. Je ne m'abandonnais pas à Lui, selon Son désir, alors, il me fallut suivre une autre sorte de purification en vue de mon abandon total à Dieu afin que je fasse la paix avec Lui. Voici ce qui arriva : j'appelai Dieu et, à ma grande surprise, je n'obtins aucune réponse. Je fus prise de panique et je me tournai de tous côtés à la recherche de mon ange. Mais il n'était pas là non plus. Au lieu de cela, je sentis quelques âmes autour de moi ; elles venaient comme des mendiants, elles s'approchaient de moi. 1 Elles imploraient de moi des prières, des bénédictions et de l'eau bénite. Je me rendis immédiatement à l'église et je ramenai de l'eau bénite. Elles me demandèrent de les en asperger, ce que je fis. Ce geste attira encore plus d'âmes et jamais je n'avais connu autant d'âmes autour de moi, une si grande foule. A ma surprise, cela semblait soulager leurs peines et leur joie était grande. L'une d'entre-elles me demanda de prier pour elle de temps à autre et de lui donner juste une bénédiction. Je ne savais pas comment faire. Alors, elle me dit de prier une simple prière et de la bénir. Je priai comme elle me demanda et je la bénis. Elle me remercia avec joie et elle me bénit également. Tout cela était nouveau pour moi mais je sentais que cela les soulageait et leur faisait plaisir. Je saisis l'occasion pour leur demander si elles savaient où était mon ange et Celui que mon coeur avait déjà commencé à aimer mais je n'obtins aucune réponse.

Chaque jour qui passait dans cette solitude semblait une année. Je recherchais la paix sans pouvoir la trouver. J'étais entourée de nombreux amis et connaissances mais je ne m'étais jamais sentie aussi seule et abandonnée. Je me sentais comme si je passais par l'enfer. Maintes fois, je criai à mon ange de revenir à moi ; mais non, il avait disparu. "Mon âme défaillait de sa fuite; je le cherchais mais je ne le trouvais pas." (Ct 5,6) J'errai durant trois semaines dans le désert plus morte que vive jusqu'à ce que je ne puisse plus le supporter et, dans cette terrible nuit que traversait mon âme, de façon déchirante, je criai de tout mon coeur et comme jamais auparavant à Yahvé : "Père ! où es-Tu ? Père ? prends-moi et fais de moi ce que Tu veux ! Purifie-moi afin que Tu puisses m'utiliser !"

Avec ce cri perçant du plus profond de mon coeur, soudain le ciel s'ouvrit et comme le tonnerre, la voix du Père, pleine d'émotion me répondit : "Moi Dieu, Je t'aime !" Ces paroles étaient comme un baume se déversant sur les plaies impressionnantes que mon âme avait reçues, et elles me guérirent instantanément. Dans ces paroles prononcées par Dieu, je sentis Son Amour Infini.

Juste après ces paroles d'amour, il me sembla que j'émergeais d'une tornade pour me trouver dans un magnifique jardin paisible. Mon ange revint et, avec une grande tendresse, il commença à panser mes plaies, ces plaies que j'avais reçues alors que je cheminais de nuit dans ce désert sans fin. Alors Yahvé me demanda d'ouvrir la Bible et de lire. Le premier passage que je lus m'arracha des larmes et me convertit car il me révéla de façon stupéfiante le coeur de Dieu. Je lus ces paroles dans l'Exode :

"Si tu prends en gage le manteau de quelqu'un, tu le lui rendras au coucher du soleil. C'est sa seule couverture, c'est le manteau dont il enveloppe son corps, dans quoi se couchera-t-il ? S'il crie vers moi je l'écouterai, car je suis compatissant, moi !" (Ex 22,25-26)

Pour des raisons qui Lui sont propres, Dieu ne m'expliqua pas immédiatement ce qui était arrivé durant ces trois semaines, mais ce n'est que beaucoup plus tard, le 22 décembre 1990, qu'Il me donna l'explication ; voici Ses propres paroles :

...c'est après toi que Mon Coeur, un Abîme d'Amour, S'écria. Tu avais accumulé dans Mon Coeur chagrin sur chagrin, trahison sur trahison. Tu luttais contre Moi, petite créature chétive... Mais Je savais que ton coeur n'est pas un coeur partagé, et qu'une fois que J'aurais conquis ton coeur, il deviendrait entièrement Mien. Objet de ton ère, tu luttais contre Moi, mais dans la lutte, Je t'ai terrassée et t'ai traînée dans la poussière et dans le désert, où Je t'ai laissée toute seule.

Je t'avais pourvue d'un ange gardien depuis le commencement de ton existence, pour te garder, te consoler et te guider, mais Ma Sagesse a ordonné à ton ange gardien de te quitter pour te laisser affronter seule le désert. J'ai dit : " Tu vivras en dépit de ta nudité2 ! parce que nul homme n'est capable de survivre seul3. Satan aurait complètement pris possession de toi et t'aurait tuée ; Mon ordre lui fut donné à lui aussi : Je lui interdis de te toucher. Alors, dans ta terreur, tu t'es souvenue de Moi et tu as regardé le Ciel, Me recherchant désespérément. Tes lamentations et tes supplications ont soudain rompu le silence mortel qui t'entourait et tes cris terrifiés ont percé les cieux, atteignant les oreilles de la Sainte Trinité...

"Mon enfant !" ainsi résonna pleine de joie la Voix du Père à travers tout le Ciel. "Ah !... Je la ferai maintenant pénétrer Mes Plaies4 et Je la laisserai manger Mon Corps et boire Mon Sang. Je l'épouserai et elle sera Mienne pour l'éternité. Je lui montrerai l'Amour que J'ai pour elle, et ses lèvres auront dorénavant soif de Moi, et son coeur sera le repos de Ma Tête. Elle se soumettra avidement et quotidiennement à Ma Droiture. Je ferai d'elle un autel de Mon Amour et de Ma Passion. Moi, et Moi seul serai son seul Amour et sa seule Passion. Et Je l'enverrai avec Mon Message aux bouts du monde, conquérir un peuple irréligieux, un peuple qui n'est même pas le sien. Et volontairement, elle portera Ma Croix de Paix et d'Amour, prenant la route du Calvaire".

Et Moi le Saint Esprit descendrai sur elle pour lui révéler la Vérité, et Nos profondeurs.5 Je rappellerai au monde, à travers elle, que le plus grand de tous les dons est l'AMOUR ". "

"Alors, célébrons6 Que tout le Ciel célèbre !"

Pour que je comprenne mieux la situation, Dieu me donna une vision. Il me fit comprendre pourquoi Satan était aussi agressif à mon égard. Tant que je n'étais pas pleinement convertie, le démon ne me dérangeait pas ; il se sentait satisfait. Il ne montrait aucune agressivité mais au moment où il sentit que je me tournais vers Dieu et qu'il allait me perdre, il se mit à attaquer mon âme.

Voici quelle était la vision : J'étais debout dans une chambre ; je vis ramper un serpent (Satan). Apparemment, ce serpent était mon animal familier. Mais comme j'avais perdu tout intérêt pour lui, je cessai de le nourrir. Affamé et étonné, il sortit de son trou à la recherche de nourriture. Je le vis ramper vers son écuelle et là, il trouva deux ou trois grains de raisin. Le serpent les avala mais il ne paraissait pas satisfait. Alors, il rampa vers la cuisine à la recherche de nourriture. Entre-temps, je commençais à réaliser que mes sentiments envers lui avaient changé et que j'étais maintenant devenue son ennemie plutôt que son amie. A cause de cela, je savais qu'il essayerait de me tuer. J'eus peur mais à ce moment, mon ange gardien m'apparut me demandant si j'avais quelque problème. Je lui parlai du serpent ; il me dit qu'il s'en occuperait. J'hésitais quant à me joindre ou non à la bataille et je décidai de rejoindre mon ange et de faire le travail ensemble. Mon ange prit un balai et ouvrit la porte d'entrée. Il alla vers le serpent et le chassa. Alors, il referma la porte et nous observâmes depuis la fenêtre la réaction du serpent. Il était pris de panique. Nous le vîmes revenir vers la porte mais la porte était bien fermée. Il redescendit les escaliers et s'en retourna dans la rue. Au moment où il y arrivait, il se transforma en un énorme crapaud repoussant puis, à nouveau, en un esprit du mal. L'alarme était donnée et les gens qui étaient dehors l'attrapèrent et le ficelèrent.


1 Lorsque j'étais adolescente, il m'arrivait de voir avec les yeux de mon âme de nombreuses âmes qui m'entouraient. Lorsque je voyais ces âmes, j'avais l'habitude de me dire en moi-même : "ah ! revoilà tous ces morts." Elles paraissaient remplir la pièce où je me trouvais. Elles paraissaient assises sur le sol tout près les unes des autres. Je sentais qu'elles avaient du plaisir en ma présence. Elles semblaient toutes pareilles. Elles paraissaient maigres, sans cheveux et toutes grises. Leur être tout entier était gris comme la cendre. Elles n'émettaient aucun son et en fait, elles semblaient vouloir ne pas me déranger. C'était pour moi une scène très habituelle qui se produisit durant plusieurs années. Plus tard, Jésus m'expliqua tout cela. Il me dit que ces âmes attendaient mes prières lorsque je serais convertie (n. de Vassula).
2 Je m'étais retrouvée "nue" dès que mon ange gardien et tout le Ciel m'avaient tourné le dos (n. de Vassula).
3 C'est-à-dire abandonné par le Ciel (n. de Vassula).
4 C'est maintenant le Fils qui parle (n. de Vassula).
5 Celles de la Sainte Trinité (n. de Vassula).
6 C'est la Sainte Trinité qui parle; le Père a parlé, puis le Fils, puis le Saint-Esprit, puis la Sainte Trinité à l'unisson (n. de Vassula).

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

 

 
Historique
L'appel et l'instrument
L'approche par mon ange gardien
Introduction aux Messages
Galeries multimédiales
Ecriture des Messages

L'appel et l'instrument
Un résumé de qui est Vassula et de ce qu'est la "Vraie Vie en Dieu"
 

L'approche par mon ange gardien
Vassula décrit comment sont ange gardien Daniel l'approcha dans ses débuts
 

Introduction aux Messages
Introduction aux Messages par Vassula
 

Galeries multimédiales
Ecouter et voir. Galeries d'images, clips audios, clips vidéo
 

Ecriture des Messages
Informations et images de l'écriture particulière avec laquelle sont écrits les Messages.
 

 
 
MESSAGE DU JOUR:

Soyez Mon Reflet
 
PRECEDENT:

Je donne même aux âmes les plus misérables
 
 
 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message