DHTML Menu By Milonic JavaScript

Français » Historique » L'approche par mon ange gardien »

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

L'approche par mon ange gardien (suite)

Les attaques de Satan

Avant que j'aborde ce paragraphe, je voudrais citer ce qu'écrit le Père Marie-Eugène, au sujet des attaques démoniaques, dans son livre Je veux voir Dieu - (Je suis fille de l'Eglise). Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, O.C.D., Je veux voir DIEU, 1160 pages, éditions du Carmel, 84210 Venasque, 1988 (également disponible aux Editions du Parvis - www.parvis.ch); les citations des écrits de Saint Jean de la Croix et de Sainte Thérèse d'Avila sont faites d'après les traductions du père Grégoire de Saint Joseph, Oeuvres complètes en un seul volume, éditions Seuil (ndt).

«L'enjeu de la rencontre entre le divin et l'humain, entre la pureté de Dieu et l'impureté de l'âme, est trop important pour que le démon n'y intervienne pas de toute la puissance dont il dispose. Encore un peu de temps et l'âme purifiée par la nuit de l'esprit sera à l'abri de ses atteintes et lui deviendra terrible. Le démon utilisera les avantages qu'il possède encore sur elle grâce à ses imperfections et à ses attaches au sensible. Saint Jean de la Croix note en effet que : "le démon se poste avec toute sa perfidie sur le passage qui va du sens à l'esprit".» (JvvD (Je veux voir DIEU), p. 76l; Vive flamme, str. III, p. 1020 (ndt)

«L'obscurité de ces régions, le désarroi de l'âme déconcertée par la nouveauté de ses expériences et par l'intensité de sa souffrance, créent des conditions particulièrement favorables aux interventions du prince des ténèbres et du mensonge.» JvvD, p.762.

«Par certains indices extérieurs de calme et de profond silence dans les sens, le démon arrive aisément à déceler les communications divines que l'âme reçoit dans l'esprit.» JvvD, p.762

«Dieu, affirme Saint Jean de la Croix, permet d'ordinaire que le démon ait connaissance des faveurs qu'il confère par le moyen du bon Ange, pour qu'il s'y oppose de toutes ses forces d'après les proportions de la justice et ne puisse alléguer de son droit en prétextant qu'on ne lui permet pas de vaincre l'âme, comme il l'a dit à Job.» JvvD, p.99 + p.762, Jb 2.4-6; Nuit Obscure, Livre II, ch. XXIII, p. 658.

«Telles sont les données du problème de la nuit de l'esprit et les causes qui la provoquent. Cette nuit est une rencontre ou plutôt un véritable combat organisé par la Sagesse d'amour qui ne veut établir son règne parfait dans l'âme qu'après avoir réduit son inaptitude au divin et vaincu toutes les puissances du mal qui ont sur elle quelque pouvoir.» JvvD, p. 762.

Si je fais ces citations, c'est pour que le lecteur comprenne mieux pourquoi Dieu permet à Satan d'intervenir.

Juste après le jour délicieux que j'avais passé avec notre Père du Ciel, toute la furie de l'enfer se déchaîna. Satan m'attaqua de la façon la plus sauvage. La première chose que j'entendis de lui sonnait plus comme le grognement d'un animal sauvage que comme une voix humaine. Ce grognement semblait dire "va-t'en" (en anglais "Go!"). J'ai pensé que ce "va-t'en" signifiait que je devais cesser les communications avec mon ange et avec Dieu. Toute bouleversée, je me tournais de tous côtés à la recherche de mon ange, mais Satan semblait avoir pris toute la place et avec une grande haine, il commença à m'adresser toutes sortes d'injures. Cela produisit dans mon âme une telle angoisse et une si grande terreur, que je crois que je serais morte si Dieu n'avait pas eu un plan pour moi. Je n'avais jamais assisté auparavant à une telle furie. Je lui intimai l'ordre de partir mais cela sembla redoubler sa fureur. Il paraissait fou furieux. Ecumant de rage et comme hors de lui, il grondait, et il me dit d'une voix rauque : "ah ! tire-toi d'ici, p....., tire-toi d'ici, sinon c'est le feu de l'enfer qui fera le reste !" Je m'entendis lui répondre : "Non !" Par ce "non", je voulais dire que je ne quitterai pas la présence de Dieu ni celle de mon ange. Il répondit immédiatement que j'étais maudite et il m'adressa toutes sortes de vilaines insultes.

Il est difficile de décrire l'angoisse que le démon peut infuser dans l'âme. Le phénomène qui se produit est tel que même si votre logique vous dit que vous n'êtes pas fou, vous ne parvenez plus à vous contrôler. Cette angoisse venait par vagues, comme si Satan lui-même n'était pas suffisant et qu'il avait envoyé encore d'autres démons m'attaquer. Lorsqu'ils passaient à l'attaque, c'était quelque chose d'effrayant qui se développait en moi, qui n'a rien à voir avec une peur extérieure. C'était un sentiment que j'étais incapable de repousser.

Dans ces moments terribles, moments qui m'ont parfois fait croire que j'avais perdu la raison, mon pauvre ange gardien ne pouvait me dire qu'un seul mot : "PRIE". Je priai et je suppliai mon ange de m'aider à sortir de cette expérience car elle semblait devoir durer pour toujours.

PAGES:  PREVIOUS  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10   NEXT

 

 
Historique
L'appel et l'instrument
L'approche par mon ange gardien
Introduction aux Messages
Galeries multimédiales
Ecriture des Messages

L'appel et l'instrument
Un résumé de qui est Vassula et de ce qu'est la "Vraie Vie en Dieu"
 

L'approche par mon ange gardien
Vassula décrit comment sont ange gardien Daniel l'approcha dans ses débuts
 

Introduction aux Messages
Introduction aux Messages par Vassula
 

Galeries multimédiales
Ecouter et voir. Galeries d'images, clips audios, clips vidéo
 

Ecriture des Messages
Informations et images de l'écriture particulière avec laquelle sont écrits les Messages.
 

 
 
MESSAGE DU JOUR:

Prie avec Moi
 
PRECEDENT:

Le langage de Ma Croix
 
 
 



Recherche rapide

© Vassula Rydén 1986 Tous Droits Réservés
X
Enter search words below and click the 'Search' button. Words must be separated by a space only.
 

EXAMPLE: "Jesus Christ" AND saviour
 
 
OR, enter date to go directly to a Message